Découvrez la MFR de Thiviers

Le projet d'association 2018-2023

Créée en 1969, la Maison Familiale Rurale du PERIGORD VERT de THIVIERS s’est engagée dans l’élaboration d’un nouveau projet d’association pour les années 2018-2023.
Ce projet est le fruit de la réflexion des membres de différentes commissions composées de salariés, d’administrateurs, de parents d’élèves, de professionnels et de jeunes issus d’horizons très divers.
Son ambition est de répondre à l’évolution des besoins du territoire, de notre société et de projeter l’association vers les années à venir tout en respectant les valeurs fondamentales communes au réseau des MFR : le développement et la promotion de la personne, le savoir vivre ensemble, l’ouverture au monde et aux autres, la responsabilisation…
Dans une volonté d’amélioration constante de ses pratiques, la MFR a fait le choix en 2020, d’entrer dans une démarche RSO (Responsabilité Sociale des Organisations). Le label Lucie 26000 ainsi obtenu en Janvier 2021 vient en reconnaissance de notre engagement pour la construction d’un monde plus durable.
Notre société évolue, sa jeunesse aussi. Les salariés, les parents, les administrateurs se doivent de l’accompagner au mieux afin de lui donner toutes ses chances de réussite.
Nous sommes fiers de vous présenter notre nouveau projet d’association, à nous de le faire vivre ensemble pour offrir à nos jeunes les meilleures perspectives d’avenir.

> La vie résidentielle

La vie à la MFR est centrée sur la formation du jeune, tant sur sa scolarité que sur son apprentissage des règles de vie en collectivité (et en société).
L’accompagnement des élèves ne s’arrête pas à la sortie de la classe ou de l’atelier.

Chaque soir un moniteur est présent à l’internat, accompagné par deux surveillant(es) de nuit.
Ensemble, ils encadrent les jeunes et sont à leur écoute.

> La formation en alternance

A la MFR, on étudie les matières générales et professionnelles, on échange sur le stage en entreprise. A l’atelier, en cuisine pédagogique, au centre équestre, on réalise des activités pratiques. Cette approche globale aide chaque jeune à mieux comprendre son environnement, son travail.

Les séjours en milieu professionnel sont de véritables temps de formation, ils permettent aux élèves de se confronter au travail et aux responsabilités, de confirmer leur projet professionnel ; ce qui exige une relation étroite entre partenaires : moniteurs, parents, maîtres de stage.

> Des méthodes de travail

L’enseignement général est complété par l’étude des stages, des débats, des visites pédagogiques, des interventions, des animations, des exposés.
Les jeunes participent et organisent des activités en lien avec des projets d’utilité sociale ou de développement. La prise d’initiative est fortement encouragée.